Recettes de poisson - Accueil

Recettes2poisson.com : cuisiner les recettes de poisson

Les recettes de poissons de mer

 
 

La cuisine saine avec tous les repas à base de poisson

Voici quelques recettes de poissons simples et peu coûteuses pour cuisiner votre poisson préféré et épater vos invités. Le poisson a la particularité d'être très bon pour l'organisme, d'autant plus s'il a été pêché dans les 3 jours avant le repas. Préparez-le à l'aide de la recette qui vous convient et... bon appétit !

Pratique, pour cuisiner tranquillement votre poisson préféré, si vous ne disposez pas d'ordinateur portable en WIFI à côté de votre cuisine, vous pouvez imprimer les recettes qui vous conviennent en cliquant sur l'imprimante à côté de chaque recette.

Vous trouvez aussi une foultitude d'informations sur l'alimentation du poisson. Qu'il soit issu de la mer, d'un lac ou d'un fleuve, le poisson est un aliment riche et savoureux. Régalons-nous de poissons à tous les niveaux de préparation : frit, poché, en brochette, en sauce, en soupe, cru, au beurre, en aumônière... Enfin, les fruits de mer ne sont pas mis de côté, pour le plaisir des papilles.

Le poisson et la santé

Le poisson possède un nombre incroyable de qualités nutritionnelles ! Bon pour le coeur, le tonus, la croissance ou la ligne… Tour d’horizon des qualités de cet aliment santé, qui vous donnera envie de préparer les recettes, des plus rapides aux plus élaborées.

Nous consommons de plus en plus de poisson, et nous avons bien raison ! Le poisson est souvent présenté aujourd'hui comme un "aliment-santé". Les qualités nutritionnelles et préservatrices du poisson en général sont très précieuses notre équilibre et la croissance de nos enfants dès leur plus jeune âge.

Poisson et tonus

1) Les protéines pour la croissance

Dans la pyramide des aliments, le poisson est classé dans le même groupe que la viande. Logique, 100 gr de poisson apporte 18 à 20 gr de protéines. Ces protéines ont une excellente valeur biologique : elles renferment tous les acides aminés essentiels qui permettent à l'organisme la croissance et le renouvellement des cellules.

2) Les minéraux pour la forme

Autre atout-forme du poisson : son fer, d'origine animale (comme celui de la viande), très bien assimilé par l’organisme. Le fer est souvent déficitaire dans l'alimentation des jeunes enfants, des femmes qui suivent un régime restrictif ou des végétariens. Et cela peut entraîner fatigue, manque de résistance, voire anémie dans les cas les plus sérieux.

Les autres minéraux présents dans le poisson sont :
- le phosphore, composant fondamental des os,
- le cuivre et le zinc, qui jouent un rôle vital pour l'organisme,
- le calcium est présent dans les arrêtes mais aussi dans la chair,
- ainsi que des oligo-éléments très variés, du fluor, du sélénium, de l'iode, du cobalt, du manganèse...

3) Les Oméga 3 pour se protéger des maladies

Les lipides du poisson sont riches en acides gras poly insaturés essentiels de la famille des oméga 3. Leurs atouts pour la santé ont été soulignés par exemple pour la prévention des maladies cardio-vasculaires (baisse du taux de triglycérides dans le sang) et pour la prévention de certains cancers. Les poissons gras (10 à 15% de lipides) sont le maquereau, la sardine, le hareng, le thon frais, le saumon, l'anguille... Les poissons maigres (0,5 à 4 % de lipides) sont le cabillaud (morue), le bar, la sole, la dorade (grise et royale), le merlan, le lieu (jaune et noir), etc.

4) Des vitamines

Le poisson apporte également toutes les vitamines du groupe B (notamment B2, B12 et PP) et les vitamines A et D dans les poissons gras.

Poisson et ligne

Vous avez vu ci-dessus que le poisson est un aliment aux multiples qualités nutritionnelles. Ce n'est donc pas un hasard si de nombreux régimes-minceur accordent une belle place au poisson ! Il est à la fois peu calorique, généralement pauvre en lipides (graisses) et bien pourvu en protéines et en micro-nutriments utiles.

L'apport calorique du poisson est directement lié à sa teneur en graisse. Or, on consomme beaucoup de poissons dits "maigres" (moins de 3% de lipides) ou "demi-gras" (entre 3 et 6% de lipides) qui n'apportent pas plus de 80 à 120 k calories aux 100g (poids net). Même les poissons "gras" (6 à 10% de lipides le plus souvent, soit moins qu'une viande mi-grasse) dépassent rarement 130 à 150 k calories.

Le poisson est une alternative à la viande

Si vous mangez peu (ou pas) de viande ou si vous n’en raffolez pas, sachez que le poisson est une excellente alternative. A portion égale, il la remplace parfaitement dans les menus. Pour les jeunes convives et les personnes âgées, soyez très vigilants, même lorsque vous servez des filets : vérifiez qu'il ne reste pas d'arête.

Les poissons à cuisiner

Vous allez trouver bientôt les recettes des poissons suivants :
* L'aiglefin
* L'anchois
* L'anguille
* Le bar
* Le brochet
* Le cabillaud
* Le carrelet
* La carpe
* Le colin
* Le congre
* La dorade
* Le flétan
* Le grenadier
* Le haddock
* Le hareng
* Le lieu
* La limande
* La lingue ou julienne
* La lotte
* Le maquereau
* Le merlan
* La morue
* Le mulet
* Le panga
* La perche
* La raie
* La rascasse
* La roussette
* Le rouget
* La sandre
* Le saint-pierre
* La sardine
* Saumon
* La sole
* Le thon
* La truite
* Le turbot
* La vive
... et bien d'autres !

 

 

Dossiers annexes sports et santé

 
 
 
 

Ludique et pratique : pechez vos poissons grace aux conseils de PecheLeurre.com Partenaire Pêche : pêchez vos poissons carnassiers aux leurres grâce aux conseils pratiques de PecheLeurre.com.
1canne + 1moulinet + 1poignée de leurres suffisent pour pêcher: bar, truite, maquereau, saumon, morue, lieu, sandre, thon...